Histoire d’un corps

Parce que certains spectacles m’emportent et m’importent plus que d’autres, je reviens ici vous en parler après des mois d’absence. C’est bien l’irrésistible envie de partager un moment unique qui me ramène au clavier et seul le spectacle vivant peut en produire des comme ceux-là, non duplicables et éphémères, inracontables. Bref, à vivre sur le… Continuer de lire Histoire d’un corps

Danse au Festival Paris l’été : un beau doublé

Certains réclament des frites, des frites, des frites… Je réclame des Belges. Déjà, il y a quelques jours, j’encensais le Collectif Captain Boomer dans un article sur la Grande Galerie. Il y a quelques mois, je vous révélais mon admiration pour les Tg STAN dont j’attends de pied ferme le retour programmé au prochain Festival… Continuer de lire Danse au Festival Paris l’été : un beau doublé

La belgitude des choses

Quoi ? 5 mois ? Oui cela fait déjà 5 mois que je ne suis pas venue papoter dans le tatounoscope et, honte sur moi, je ne les ai pas vus passer. Ce n’est pas faute d’avoir  apprécié de bons spectacles au printemps 2018. Je ne peux pas m’empêcher d’en citer au moins un qui… Continuer de lire La belgitude des choses

Théâtre pour bobos masos ?

Décidément, cette saison, il faut avoir un certain goût pour l’autoflagellation pour se glisser le soir sur la banquette un peu raide ou dans le fauteuil plus moelleux d’une salle de théâtre. Coincés entre une impeccable barbe de quelques jours et un chignon négligeamment coiffé-décoiffé, en attendant que ça commence, nous lisons.  Nous lisons en… Continuer de lire Théâtre pour bobos masos ?