Histoire d’un corps

Parce que certains spectacles m’emportent et m’importent plus que d’autres, je reviens ici vous en parler après des mois d’absence. C’est bien l’irrésistible envie de partager un moment unique qui me ramène au clavier et seul le spectacle vivant peut en produire des comme ceux-là, non duplicables et éphémères, inracontables. Bref, à vivre sur le… Continuer de lire Histoire d’un corps

Merci Paris l’été

Et voilà ! Le Festival Paris l’été c’est fini pour cette année et c’est bien dommage parce qu’on voudrait que ça dure, que ça dure … Pour sa deuxième édition sous sa nouvelle identité, le festival des Parisiens condamnés à « liker » les photos de doigts de pieds en éventail de ceux qui sont déjà partis,… Continuer de lire Merci Paris l’été

Danse au Festival Paris l’été : un beau doublé

Certains réclament des frites, des frites, des frites… Je réclame des Belges. Déjà, il y a quelques jours, j’encensais le Collectif Captain Boomer dans un article sur la Grande Galerie. Il y a quelques mois, je vous révélais mon admiration pour les Tg STAN dont j’attends de pied ferme le retour programmé au prochain Festival… Continuer de lire Danse au Festival Paris l’été : un beau doublé

La belgitude des choses

Quoi ? 5 mois ? Oui cela fait déjà 5 mois que je ne suis pas venue papoter dans le tatounoscope et, honte sur moi, je ne les ai pas vus passer. Ce n’est pas faute d’avoir  apprécié de bons spectacles au printemps 2018. Je ne peux pas m’empêcher d’en citer au moins un qui… Continuer de lire La belgitude des choses

Le tatounoscope gazouille

Flash spécial  : le tatounoscope tweete.  Oui, comme le petit oiseau bleu veut bien me prendre sous son aile, lui, je ne vais pas me gêner ! L’objectif du blog reste inchangé mais chaque article publié fait désormais automatiquement l’objet d’un tweet de @tatounoscope avec un lien sur l’article du blog. Et chez twitter ça… Continuer de lire Le tatounoscope gazouille

Théâtre pour bobos masos ?

Décidément, cette saison, il faut avoir un certain goût pour l’autoflagellation pour se glisser le soir sur la banquette un peu raide ou dans le fauteuil plus moelleux d’une salle de théâtre. Coincés entre une impeccable barbe de quelques jours et un chignon négligeamment coiffé-décoiffé, en attendant que ça commence, nous lisons.  Nous lisons en… Continuer de lire Théâtre pour bobos masos ?

Baby : A voir à l’Atelier

Un petit article rapide pour vous recommander une pièce sympathique et qui donne à réfléchir (sans trop se prendre la tête quand-même !) : Baby de Jane Anderson adaptée par Camille Japy qui fait également partie de la distribution. « Enceinte ? Couple marié, épanoui, cultivé et très à l’aise financièrement veut offrir à un enfant… Continuer de lire Baby : A voir à l’Atelier

Le point sur Barbara

2017. Barbara est morte il y a 20 ans. Sauf à vivre dans l’isolement le plus total ou tout simplement pas en France, fan ou pas, vous n’avez pas pu rater cette date anniversaire. Les rétrospectives, hommages, créations à la mémoire de l’artiste ont fleuri de-ci, de-là, difficile d’y échapper cet automne. Même si entre… Continuer de lire Le point sur Barbara

L’admirable monologue de l’ange

Admirable et tout aussi effroyable, ce monologue brillamment interprété par une toute jeune actrice d’une vingtaine d’années dans « Mon ange » au Théâtre Tristan Bernard. Lina El Arabi nous cueille dès le début de sa voix assurée, dans le noir complet, un noir un peu angoissant, pour mieux nous transporter dans l’univers sombre de cette jeune kurde… Continuer de lire L’admirable monologue de l’ange